bb

Objectifs

de la collecte des matières organiques

La décision de valoriser les matières organiques découle des orientations du gouvernement du Québec qui visent le bannissement des matières organiques des sites d’enfouissements d’ici 2022. L’objectif fondamental est donc d’éliminer une seule matière résiduelle au Québec, le résidu ultime.

Pour répondre à cet objectif, les MRC de La Vallée-du-Richelieu, de Marguerite-D’Youville et de Rouville ont décidé, en 2010, de s’associer afin de mettre en place un centre de traitement des matières organiques par biométhanisation. Après avoir procédé à un appel de candidatures, les MRC ont choisi Biogaz EG comme partenaire privé pour former la Société d’économie mixte de l’Est de la Couronne Sud (SÉMECS).

La SÉMECS assure la compétence des MRC en matière de traitement des matières organiques en assumant la conception, la construction, l’exploitation et l’entretien du centre de traitement des matières organiques par biométhanisation qui sera situé à Varennes. La SÉMECS dessert une population d’environ 235 000 personnes réparties dans les 27 municipalités des territoires des trois MRC fondatrices.

Ce projet permettra de traiter annuellement 50 000 tonnes de matières organiques, de façon écoresponsable, et de les valoriser en les transformant en biogaz (une énergie renouvelable) et en un fertilisant organique de qualité pour les terres agricoles (le digestat). Avec cette collecte, les MRC impliquées s’assurent de répondre aux attentes croissantes des citoyens et générations futures relatives à une gestion responsable de leurs matières résiduelles.

Organibac maman fiston